Tuesday, November 30, 2010

Ice Man

Tout le monde sait ça:

Le Père Noël habite au Pôle Nord et c'est quand même une contrée assez peu hospitalière.

Sauf pour les ours,les pingouins et autres phoques, qui n'ont pas besoin d'infrastructures pour y vivre dans le confort.

Le Père Noël, lui, il a besoin, quand il est dans le besoin!

Voyez plutôt:
Tour du monde des toilettes

D'abord, faut prendre ses précautions.

En cas d'urgence, faut courir, car c'est quand même loin de tout.

En plus, ça glisse, et avec une robe longue, bonnet! non,chapeau!

Et quand il vient nous voir une fois par an, c'est pas dans les cheminées qu'on le trouve tout le temps.

On peut comprendre: là, y'a pas de risques de gel.

Tour du monde des toilettes
Mitre! non, chapeau!

Et toc.

Keskidi.


Sunday, November 28, 2010

Petit boulot







C'est pas toujours facile de recaser nos élites quand ils ont perdu leur job.


Lui, il a trouvé un truc sympa.


Bon, il faut une séance de maquillage, sinon on va le reconnaître, au moins dans son village.


Et puis, ça chatouille! 

L'ancien Premier ministre Dominique de Villepin est maquillé sur le plateau d l'émission Internationales sur TV5, Paris, le 21 novembre 2010.


Avant, y'avait les rennes, le traîneau, la neige, le ciel et les étoiles.


De nos jours, la haute technologie a remplacé tout ça.






Ni vu, ni connu, y fonce.


Bon, c'est un peu saisonnier comme taf, mais, si tu distribues bien tout les cadeaux en une nuit, t'es à peu près sûr d'être repris l'année suivante.


Et avec un physique de jeune premier, c'est plus commode!


Et toc.


Keskidi. 

Saturday, November 27, 2010

O.V.N.I.: Objet vibrant non identifié.

Je crois vous avoir déjà parlé de mon goût prononcé pour la lecture assidue des gazettes.

Aujourd'hui, en parcourant sur internet "20 minutes.fr", qui est un média généraliste sympa et très réactif, j'ai trouvé un article de fond qui m'a attiré l'oeil.

Déjà, le titre:

"Le marché du sex toy pour hommes se met en branle."

Le poids des mots!

Y'a quand même des journalistes qui font fort, vous trouvez pas?

Et maintenant, le choc des photos.

Celle ci est intitulée: "un homme teste des sextoys lors de sa visite à la foire érotique Vénus de Berlin le 21 octobre 2010":

Un homme teste des sextoys lors de sa visite de la foire érotique Venus de Berlin, le 21 octobre 2010.

Avouez quand même que ça....introduit bien le sujet!

Et alors, lorsque j'ai lu l'intertitre suivant, Esgourdes (vous savez, mon chien policier) et moi on s'est bidonnés comme des baleines!

Voyez plutôt:

"TENDANCE - Les professionnels veulent prendre en main ce juteux marché..."

No comment!

Je vais pas réécrire l'article, mais tenez vous bien: il semblerait qu'il faille rétablir l'équilibre homme femme dans le domaine du sextoy.

Nous voilà prévenus, mes frères, nous avons encore des tas de terres inconnues à explorer, et faudrait pas qu'on tarde.

C'est bientôt Noël, et ça devrait être joli, tous ces petits objets au pied du sapin!

Et puis, Esgourdes, il est content. Pensez, des petites chattes à la maison!

Et toc.

Keskidi.

Thursday, November 25, 2010

Je ne crois plus en l'homme!



Le temps  se gâte pour les dindes aux States!


Le dernier jeudi du mois de novembre (nous y sommes), tous les américains de réunissent en famille pour partager le traditionnelle dinde de Thanksgiving et le gâteau au potiron.


Moi, je pense que la dinde sait  lire le calendrier.


Sinon, comment expliquer l'air renfrogné de ce bestiau, par ailleurs très distingué avec son smoking blanc et son éternel cache-nez?




Une des dindes qui sera traditionnellement graciée par le président américain Barack Obama à l'occasion de Thanksgiving, Washington, le 23 novembre 2010.


On fait des tas de trucs pour les tigres, les phoques, les éléphants, les ours (ah, les ours), les taureaux dans les arènes, les morpions (si, si,j'en connais qu'en élèvent), et j'en passe, 


Mais alors, pour les dindes américaines, hein, on fait quoi?


Ben, on fait rien. On s'en tape, des dindes! 
(oui, bon, elle est facile, mais j'aime bien).




Et pour les potirons? 


Y s'passe rien pour le potiron et j'suis certain que vous n'y aviez même pas pensé, au potiron!


Pas de pitié pour le potiron. C'est à désespérer de l'humanité.


Et toc.


Keskidi.


(P.S: si voulez sauver les potirons, vous pouvez m'envoyer vos dons, en liquide exclusivement. Je m'occupe du reste. Pour les dindes, vous pouvez aussi.) 



Wednesday, November 24, 2010

Oyez, frères golfeurs!





Linda Lemay chante " Le Golfeur".


Avant de l'écouter, je me suis permis de rimailler, petitement inspiré par ce petit bijou:


"Il fallait être fou pour tenter de la séduire.


Elle en a du  talent, pour tanner notre cuir,


Elle a sûrement, d'entre nous, connu le pire,
Car, j'en suis sûr, dans chaque golfeur un ange respire.


Dès l'été venu, les verts gazons nous attirent, 
Et même la froidure hivernale nous inspire.


Cette diatribe talentueuse me fait bien rire,
Car, mes chers compagnons, elle nous fait réagir,
Cette chanson qui taquine nos ego martyrs.


Mais, mes chers frères, nos compagnes ont beau dire, 
Rien ne troublera notre départ à venir,
Ni nos bronzages mimiles, ni nos abdos qui  font fuir.


Car s'il en manque un  demain, ben, c'est qu'il vient de mourir.


Cliquez et écoutez jusqu'au bout: talent et plaisir!


http://www.youtube.com/watch?v=qMAnZfGY2Do

Et toc.

Keskidi.

Tuesday, November 23, 2010

LES FILLES-BONBONS DE LA NFL


La fête de l'Halloween a beau être passée depuis quelques semaines, des photographies toutes fraîches et à couper le souffle nous rappellent des moments inoubliables de cette amusante mascarade de personnages tantôt drôles, tantôt effrayants. Les cheerleaders de la Ligue Nationale de Football participent de belle façon à cette fête, à chaque automne. C'est une tradition à respecter ! D'autant plus que ces filles sexy se font encore plus jolies grâce aux couturiers américains qui rivalisent d'adresse et d'imagination pour les transformer en BELLES À CROQUER !

Défilent alors sous les yeux émerveillés des spectateurs présents aux matchs de la NFL, des jeunes femmes ravissantes revêtues de costumes aux styles fantaisistes et aux couleurs vives qui les métamorphosent en princesses, en personnages de films ou de contes, en membres des forces armées, en mignonnes fillettes, en diablesses, en pirates ou en filles-bonbons. La coupe de ces vêtements et l'agencement des accessoires qui les embellissent sont parfois de vrais chefs-d'oeuvres ! La richesse des décorations, des broderies, des dentelles, des fourrures et des fausses pierres précieuses qui ornent ces tenues "sexy" est quelque chose à voir ! Plusieurs genres de tissus sont utilisés pour faire de ces danseuses-mannequins de véritables créatures de rêve : soie, satin, lycra, taffetas, cuir, coton, paillettes, dentelle, tweed, etc. Tout un assortiment de faux bijoux, de matières plastifiées, de boutons dorés ou argentés enjolivent de charmantes épaulettes, des masques mystérieux, des bracelets étincelants, des corsages échancrés, des chapeaux aux formes audacieuses, des chevelures chatoyantes, des bas de robes aguichantes, de longues bottes "sexy" ou des souliers extravagants...

Voici quelques "portraits" de meneuses de claques que je trouve particulièrement irrésistibles. Je les ai divisés en différentes catégories... Le thème militaire ou "forces armées" est souvent repris. On connaît le fort sentiment patriotique qui anime la grande majorité des Américains. La plupart des Pom Pom Girls de la NFL sont des étudiantes d'université qui font ce boulot à temps partiel, bien que, pour bien paraître la journée des matchs, elles consacrent de nombreuses heures à leur entraînement et à la pratique de leurs routines, durant la semaine.

À plusieurs occasions, on leur demande de faire des spectacles outre-mer afin de remonter le moral des troupes militaires américaines. Pour rappeler aussi à la nation les sacrifices de leurs soldats se battant à l'étranger, on habille donc les cheerleaders de costumes qui font penser aux uniformes des forces armées.

Ci-dessus, cette sergente sexy incarne bien le titre de sa fonction ! C'est le moins que l'on puisse dire ! La casquette ornée d'une broche appropriée, l'encolure et la pochette luisantes, le noir de l'uniforme ainsi que la beauté du "modèle", font de l'ensemble du personnage une réussite à la fois classique et séduisante.


Les Patriotes qui aiment leur US AIR FORCE l'aimeront encore davantage en regardant à l'oeuvre cette magnifique cheerleader représentant avec tant de grâce et de fierté les pilotes de leurs puissants chasseurs ! Voilà une combinaison relativement sobre mais quand même élégante dans sa simplicité... De quoi inspirer les as volants à pousser leurs avions jusqu'au septième ciel ! Ahhhh ! Ces Texanes ! Elles vous font tourner la tête ! (il s'agit d'une meneuse de claques des Texans de Houston)...


Toujours sous le thème de l'aviation, cette pro du cheerleading a un peu l'allure d'une rockeuse avec son blouson de cuir identifié au film TOP GUN. Chaussée de ces longues bottes de cuir noir et avec un tel déhanché, on sent qu'elle peut assumer n'importe quelle mission périlleuse... Même observation pour l'autre sensuelle blonde en costume de super woman, que l'on aperçoit à l'arrière-plan. Si ce n'était du bustier bleu, elle ferait une compagne idéale pour la mascotte du Rouge et Or de l'Université Laval, à Québec...


Les troupes de l'infanterie n'ont pas à être jalouses des autres unités de l'armée américaine. Leur porte-couleur a du gallon à ses épaulettes, des étoiles à des endroits stratégiques, et des franges en bordure de costume qui lui donne un petit côté léger sans pour autant la faire basculer dans l'indiscipline ou lui faire manquer le pas dans sa marche militaire. Et avec un tel sourire désarmant, à faire fondre une banquise, l'ennemi n'a qu'à bien se tenir ! Cette demoiselle affriolante est membre des SaintSations, les meneuses de claques des Saints de la Nouvelle-Orléans.


Finalement, la US NAVY n'a rien à envier aux forces terrestres et aériennes car sa cheerleader navigatrice n'a pas le mal de mer et elle est solidement "bâtie" pour affronter les tempêtes au large. La casquette d'officier des forces navales, les symboles de la marine et le bleu marin lui vont si bien, qu'elle ne serait jamais recalée si elle décidait de se présenter pour obtenir un poste de choix dans la US NAVY. Elle aussi fait partie des SaintSations.


Sans rien ne vouloir enlever à la beauté des "déguisements" d'Halloween des autres Pom Pom Girls, il me semble que cette fête, célébrée à la fin du mois d'octobre, est liée à un aspect lugubre, fantomatique ou diabolique. Vampires, sorcières, zombies et autres personnages effrayants y tiennent des rôles prépondérants. C'est pourquoi cette splendide diablesse (ci-dessus) avec ses coquines cornes rouges a bien sa place au bal des cheerleaders de l'Halloween. Quel bustier et quel minois d'enfer ! Au point de vendre son âme au diable en personne ?!


En plein dans l'esprit, le ton et les couleurs de la mascarade halloweenienne, cette jeune femme masquée dégage quelque chose de mystérieux et d'envoûtant. Remarquez les lignes symétriques horizontales formées par la similitude des parures au cou, aux bras, au ventre et à la ceinture. Mêmes les volants à pois surplombant le buste participent à cet élément stylistique. Dans une moindre mesure, dans la partie centrale du déguisement qui va de la taille jusqu'au cou, une symétrie verticale et une autre en diagonale donnent une réplique superbe aux lignes horizontales tout en les réunissant. Le masque et la coiffure sont remarquablement bien agencés à ce concept bien équilibré et très esthétique.


Pour les meneuses de claques des Buccaneers de Tampa Bay, pas besoin de chercher midi à quatorze heures afin de trouver un costume de circonstance. La tenue de pirate s'impose en vertu du nom de l'équipe de football. Reste quand même à dénicher la candidate à qui pareil accoutrement va comme un gant. Dans ce cas-ci (photo ci-dessus), aucune hésitation, les formes épousent parfaitement la fonction ! À l'abordage, mille sabords !


Les chauves-souris font également partie du folklore de l'Halloween. Cette "bat girl" ne détonne donc pas dans le décor. Voici une autre "belle à cornes", dont la brassière noire à motif caractéristique jaune, et la cape suggérant les ailes de chauve-souris, ne devraient toutefois pas inquiéter personne, même dans la profondeur des ténèbres des soirs d'Halloween. Concédons cependant que, à prime abord, en cas de rencontre fortuite avec cette étrange créature, on ne pourrait probablement pas réprimer un petit frisson... C'est dans la troupe de cheerleaders des Cardinals de l'Arizona qu'évolue notre "bat girl"...


Pour sûr, lorsqu'il est question de Batman ou de son pendant féminin, Robin n'est pas très loin. Et l'émule de ce héros de cinéma, de télé et de bandes dessinées, ne passera certes pas incognito dans ses vêtements flamboyants (photo ci-dessus). Encore une fois, le masque vient grandement renforcer l'allusion au personnage. Ou créer l'illusion du vrai Robin... Les déguisements aux couleurs franches, des autres meneuses de claques qui apparaissent sur le cliché, s'harmonisent bien avec celui de notre protagoniste.


Selon les renseignements que je possède, cette attrayante pirate se prénomme Marisa. Je ne peux affirmer que le collier de perles qui pend à sa ceinture fait partie du butin qu'elle a volé, mais pas de doute que c'est une plus-value pour son "look". Le détail de l'ornementation et de la découpe de la jupette de notre chasseuse de trésors est un festin pour les yeux. Tout comme le beau travail des couturiers pour magnifier ce tricorne qui ne manque pas de panache, ce corsage dont le plantureux contenu attendrirait le plus sanguinaire des corsaires, et ces manches "ennoblies" d'un style et d'un dessin typiques du XVIIIe siècle.


Poursuivons maintenant notre excursion dans le monde imaginaire et fantastique des Pom Pom girls de l'Halloween. Nous entrons sur le territoire de ce que j'appellerais les filles-bonbons ou filles-poupées. Avec leurs robes de fillettes, genre Alice au pays des merveilles, ces spécialistes dans l'art d'amener les spectateurs à encourager leur club de football, ressemblent en effet à des personnages de contes de fée, à des sucreries givrées ou à des emballages de cadeaux... Ci-dessus, cette meneuse de claques accentue son air de jeunesse avec ses lulus enrubannées... Charmant !


Au royaume de l'originalité, du rêve et de l'inattendu, il ne faut pas s'étonner de rencontrer une beauté velouté ayant une bien curieuse façon de transporter sa tasse de chocolat chaud et sa soucoupe. Avec cette boucle en évidence sur la poitrine et des vêtements qui semblent fabriqués en papier glacé, oui on pourrait se méprendre et croire que cette cheerleader est camouflée dans un emballage cadeau. Les pompons qu'elle agite sont de même nature et contribuent à certifier notre impression. Il s'agit d'une autre "production" de l'organisation des Cards de l'Arizona.


Ahhhh !!!! La voici notre "candy girl", notre fille-bonbon par excellence ! Pas de doute, le rose lui sied à ravir ! Et que de délectables friandises sont offertes sur ce justaucorps appétissant ! Boucles, bottes, bonbons, sucettes, cornet de glace, dentelle et tutu, meneuse de claques enjouée, tout concourt à faire de cet assortiment un délice pour les yeux ! Directement de la confiserie des Patriots de la Nouvelle-Angleterre !


Maintenant, place à la cheerleader femme-enfant ! Wow ! Quel tableau de grand maître ! Une explosion de couleurs savamment ordonnées et agencées. Un usage judicieux de boucles, de rubans et de frisons vient couronner un ensemble spectaculaire ! Le jupon de dentelle rouge délicatement ouvré apporte une touche sexy qui trahit l'innocence du blanc des bas collants. Les manches bouffantes et striées de bandes rouges complètent adorablement cette tenue de rêve... Une gracieuseté des Cardinals de l'Arizona...


Puisque les Pom Pom Girls "travaillent" en groupe, il fallait au moins choisir quelques exemples patents de leur capacité de joindre leurs charmes pour éblouir la galerie... Ici, trois princesses d'horizons divers s'unissent pour nous en faire voir de toutes les couleurs ! Encore une fois merci aux bonnes gens de l'Arizona pour ce superbe cadeau d'Halloween.


En confectionnant ces costumes bigarrés, les couturiers mis à contribution par l'organisation des Patriots de la Nouvelle-Angleterre pour célébrer de brillante façon la fête de l'Halloween, ont voulu satisfaire tous les goûts et tous les groupes d'âge. Pour les enfants, à l'Halloween, déguisement et cueillette de bonbons vont de paire. Notre fille-bonbon (au centre) est certaine de frapper leur regard, tout comme la gentille souris à pois blancs (en arrière-plan) et la libellule verte qui prend la pose, à gauche. La confrérie masculine, parmi les spectateurs, ne sera pas moins intéressée par ces personnages mais ne portera pas le même genre de regard sur eux. Ces messieurs reconnaîtront avec plaisir Marilyn (à droite) dans sa pose et sa robe légendaires, ainsi que cette joueuse de baseball (portant une casquette rouge, à gauche) dont le "swing" est tout à fait enjôleur même en l'absence de bâton et de balle !


Au tour des meneuses de claques belles comme des coeurs d'entrer dans la danse. Le pique, le carreau et le trèfle ne sont pas oubliés dans la décoration de cette robe soigneusement lacée. Génial ! Haut les mains, haut les mains, haut les mains, donne-moi ton coeur... chanteraient en choeur les gens des clubs med... Encore tout à l'honneur des Cards de l'Arizona....


Autre admirable variation sur le même thème, qui fera battre bien des coeurs, surtout chez les hommes impressionnés par cette beauté. Impossible de rester insensible à la splendeur de cette abondante chevelure couronnée, de ce collet monté épatant, et de tout ce qu'il y a d'excitant en-dessous ! La bordure inférieure de la robe est sensationnelle, mais pas autant que le sourire éclatant de notre mannequin d'un jour !


Nous évoquions, un peu plus haut, la présence de princesses parmi nos cheerleaders du "spécial Halloween". En voici une, orientale, sortie directement des contes des mille et une nuits. Les imitations de bijoux qui mettent en valeur la taille et le buste rehaussent l'allure et la beauté de cette tenue d'un bleu enchanteur. Quel prince hindoue ou quel grand calife ne désirerait pas cette belle ingénue dans son harem ?


Les mêmes remarques s'appliquent dans le cas de cette autre princesse pour qui, je le confesse, j'ai eu un coup de coeur. Tout, que ce soit dans le choix des tissus et des parures, ou dans l'art de les assembler, concourt à faire de cette meneuse de claques une fiesta pour les yeux et le coeur... Un chef-d'oeuvre dont nous sommes redevables aux Saints de la Nouvelle-Orléans.


Une cousine de notre précédente dame en bleu. Toute aussi séduisante et grâcieuse. Les pompons blancs contribuent de manière non négligeable à augmenter l'effervescence et la joie qui animent cette cheerleader manifestement très douée pour la danse et la séduction.


Chez les Pom Pom Girls des Cardinals de l'Arizona, les déguisements d'halloween sont souvent calqués sur l'habillement de personnages célèbres du petit comme du grand écran. On l'a vu plus haut, notamment avec Batgirl et l'incarnation féminine de Robin. Ci-dessus, nous avons droit à une sorte de réplique de Wonder Woman. Mais vous serez d'accord avec moi pour conclure que, si le maillot et le bustier sont difficiles à ne pas remarquer à cause de leurs couleurs éclatantes, ce n'est pas ce qui "saute" aux yeux, à première vue... Hum ! Hum !


Si Robin Hood recherchait une compagne dynamique et exubérante, il pourrait choisir cette meneuse de claques tellement resplendissante avec son chapeau à plume rouge et sa robe verte si sexy. Il pourrait aussi s'en servir comme diversion pour voler les riches afin d'aider les pauvres...


Notre dernière illustration préférée des cheerleaders de l'Halloween n'est pas la moindre. Dans cette représentation plus achevée de Wonder Woman, on savoure particulièrement le rouge, comme dans la chanson "Savoure le rouge", du groupe musical français Indochine. Les dorures à la ceinture, aux poignets, à la poitrine et à la tête deviendront objets de contemplation et de ravissement pour les amateurs de symétrie et d'équilibre...


Évidemment, cet incroyable guide illustré des cheerleaders de l'Halloween reflète mes goûts personnels. Les vôtres peuvent différer des miens. C'est pouquoi je vous offre la possibilité de choisir vos propres coups de coeur grâce au diaporama suivant. Sur une chanson appropriée qui parle de filles "delicious" et "yummy yummy" !

La crise.






J'ai assisté, il y a peu (11 et 12 octobre) à un colloque à l'Institut de France sur le thème:

"Mathématiques et risques financiers: regards croisés d'économistes et de mathématiciens" 

Si, si, c'était passionnant.

Je m'ennuie




















Je sais toujours pas pourquoi on est dans la merde, mais  maintenant, je m'en tape!

Et toc.

Keskidi.















 

Sunday, November 21, 2010

Tremblez, braves gens!



 «Je suis le bruit et la fureur, le tumulte et le fracas»



Mais qui a bien pu dire ça? 
C'est violent, non? 

Moi, ça me fiche la trouille.

C'est ni Dieu ni Diable, car ça fait quand même un moment qu'on les a pas vu à la télé.
Pourtant, ils auraient été légitimes pour faire une telle  déclaration.

Bien que teuton grand teint, ça peut pas être Benoit XVI: Vu sa clientèle,c'est pas possible. 

Jean-Louis Borloo? OK, il vient de reprendre sa liberté de parole 
(comprenez: il vient d'être viré), mais quand même, ça lui ressemble pas.

Hitler, Staline, Tito, Fidel, Mao, Franco, Musso et leurs orchestres, ils ont pris leur retraite définitive 
(du moins j'espère).

Mais alors, mais qui peut tenir de tels propos?


Ah mais, rêve-je ou dors-je?............. Jean-Luc, mais..........c'est bien toi?

Punaise, quand la gloire monte au cerveau, c'est bien ce que je disais au début, ça fout les jetons!




Et toc.

Keskidi.

Y s'en passe de belles,chez nous!

Mercredi dernier, je vous ai présenté mon chien "Esgourdes".


A force de le prêter à la police(voir précedemment), ils viennent de l'embaucher.


Attention, pas pour faire n'importe quoi: il est dans la secrète!
Faut dire qu'avec son air bonasse et son absence de signes particuliers, c'était couru d'avance.
Les records du monde les plus absurdes


Depuis, il a pris un petit air supérieur, mais bon, comme on s'entend bien, y me raconte des trucs de boulot ultra-secrets.


Tenez, hier soir en regardant le télé, lui dans son fauteuil en fumant sa pipe et en parcourant le Times d'un air entendu, moi en boule sur le tapis, il m'a rapporté un drôle de truc:


Il y a quelque temps, il y avait une réunion des états majors des principaux partis politiques français pour discuter des réformes à mettre en place pour notre bien-être à tous (rigolez pas).


Y'avait tout le gratin: Martine A, Ségo R, Marie-Georges B, Jean-Luc M, Benoît H, Olivier B, Michelle A.M., Jean Louis B, Jean-François C, François B,Marielle de S,Marine L.P., ... et tout plein d'autres, mais j'ai pas la place (on parle en code dans la secrète!). 

Figurez vous que tout ce beau monde à été pris en otage par des rebelles du Foutrigiskan inférieur ( à droite en partant de l'Everest), qui ont exigé le versement d'une rançon de 100 milliards d'Euros, sans quoi ils aspergeaient tout le monde d'essence pour les passer à la casserole! (faut dire qu'on leur a vendu des sous-marins pas frais, eux qu'on même pas un lac dans leur pays.On peut comprendre leur courroux)

Vu que y'a pas un rond dans les caisses de l'état, on a fait un appel aux Français pour sauver nos élites, mais discrètement, par SMS sur les portables de la population, et c'est pour ça qu'on en a pas entendu parler.

Ben dites-donc, notre  générosité n'est pas une légende et les dons ont afflué!

Le problème, c'est qu'on sait plus ou stocker les 30 millions de litres d'essence et les 500.000 briquets que nos concitoyens ont envoyé à l'Elysée!  

Bon,rassurez-vous, ça c'est arrangé grâce au GIGN, mais si j'osais, je dirais qu'on a eu chaud. 

Et toc.

Keskidi.  

Saturday, November 20, 2010

Y'a toujours des solutions!

Le stress est l'un des maux du siècle.

Il sévit partout et c'est pas facile à combattre.

Moi, j'ai trouvé une solution pour vous détendre pendant les moments ou le stress monte en vous, par exemple lorsque vous êtes à l'école, ou au boulot ou encore quand on sent qu'on va s'engueuler avec l'être cher:

Vous passez chez le coiffeur pour une coupe que vous choisissez selon vos affinités, et hop, y peut se passer n'importe quoi, zéro stress!

La preuve:

voir l'image en taille réelle


C'est pratique! vous pouvez faire Einstein, Fidel Castro ou tout autre célébrité ayant un système pileux développé.

Barthez est déconseillé, ça marche pas du tout!
Et toc.  

Keskidi.
  

Thursday, November 18, 2010

Il est jamais trop tôt!

play boy sur popo

Il parait que j'étais précoce.

Faut pas exagérer!
Ma première  érection est venue bien plus tard.

Le temps d'apprendre à lire, probablement.

Et toc.

Keskidi.

Wednesday, November 17, 2010

Esgourdes

Les records du monde les plus absurdes

Je vous présente "Esgourdes",mon chien,  qui est un chien de chasse redoutable.


Au départ, je l'avais pris pour traquer le gibier au gite, mais y rentre plus dans les terriers.


Il est sympa, vous trouvez pas?


Alors maintenant, pour qu'il fasse de l'exercice, je le prête à la police qui s'en sert pour espionner les manifestants qui ne le remarquent pas car il est pas haut.


Il entend tout, forcément, mais y dit rien.
Contrairement aux apparences, c'est pas une balance! 


Et toc.


Keskidi





Tuesday, November 16, 2010

Damned, encore raté!





Comme vous le savez, je suis parti en véquende et je vous avais donné rendez-vous hier lundi.


Bon oui, d'accord, je suis en retard.


Faut dire que c'est pas facile à gérer, un changement de gouvernement annoncé pour lundi et qui a lieu le dimanche d'avant!


J'avais mon portable à l'oreille 24/24, mais, bernique, queue dalle, walou, rien pour moi.


Pourtant, j'avais des assurances (c'est une manie chez moi) d'être nommé à un super ministère de la plus haute importance en ces temps de crise:


"Ministre des sports, de la musique, du temps libre et en plus du véquende et des vacances"


C'est pour ça que je suis en retard: 


Je suis allé sur le terrain afin d'avoir une vision objective des problèmes du moment.


Mais mon téléphone est resté muet. 


Je reste zen, car, j'en ai toujours l'assurance(ben oui), ma nomination est simplement reportée au mini remaniement qui ne manquera pas de se produire quand on s'apercevra de la boulette au plus haut niveau de l'Etat! 


J'ai d'ailleurs ramené un témoignage de mon abnégation et de mon sens du sacrifice, et je vous invite à cliquer sur cette vidéo ou vous pourrez constater l'ampleur de mon engagement et de ma conviction sur ce sujet délicat.
Vous me reconnaîtrez sans mal, et vous m'accorderez que  j'aurai fait un excellent ministre. 


http://www. YouTube.com/watch?v=hCBX_lTKz3k

(pendant 5 jours, pour rien, ben merde alors!)

Et toc.


Keskidi.

Wednesday, November 10, 2010

OUI-OUI au pays des merveilles

Le porte-parole du parti socialiste Benoît Hamon lors d'une manifestation contre la réforme des retraites à Paris le 16 octobre 2010

Par 59 voix contre douze abstentions, sur 300 votants potentiels, le parti socialiste sous la conduite de Benoit Hamon (il a l'air pourtant bien content) a adopté un texte sur "l'égalité réelle des chances", texte parait-il déstiné à devenir le socle du programme du P.S. aux prochaines présidentielles.

D'aucuns disent que c'est un catalogue de Noël et que le Père Noël n'aurait pas un rond pour financer sa hotte!

Ca me rappelle furieusement les année 70-80! On rase gratis.

Moi, j'en sais rien: je ne suis pas homme politique et donc je sais pas faire des miracles.

On dit aussi que ces 100 et quelques mesures sont très "de gauche" et que c'est fait pour emmerder DSK, potentiel candidat du PS en 2012, plutôt à droite de la gauche.


Alors là, dire ça, c'est pas être bon camarade, car depuis La Rochelle, ils sont UNIS.
Ben oui, on voit bien! 


Bon, d'accord, en face à droite,ils sont  UNIS pareil et ça se voit bien aussi! 

Mais moi, je trouve ça pratique.

Le jour ou je serai un peu flemmard, je change seulement la photo et les noms, et pouf, j'ai un article en plein dans l'actualité en deux temps trois mouvements.

Comme ça, je peux partir en Véquende plus tôt, ce que je vais faire maintenant. A lundi.

Et toc.

Keskidi.